You are here: home > Forum

Comment je vois Madagascar et mes Conseil aux jeunes qui pensent partir étudier ailleurs!

Lohahevitra : Resa-behivavy
Fitohizan'ny hafatra : Comment je vois Madagascar et mes Conseil aux jeunes qui pensent partir étudier ailleurs!
Valiny : 5
charminggirl - 26/11/2018 04:20
Manahoana,
Bonjour

miala tsiny mialoha raha ataoko teny tsy malagasy ilay resaka, fa tioako hisy vahiny ahazo ilay resaka

Est-ce que je suis la seule à le voir ou pas, mais je remarque qu’ici à Mada, il y a trop d’étrangers qui se croient tout permis!!! en face de cela, je constate trop souvent des malgaches comme moi ne rien faire, ou ne rien rétorquer.

Moi aussi, ce n’est que récemment que j’ai commencé à changer, car avant, je ne daignais pas dire un mot. Qu’est ce qui a changé….tonga saina aho hoe be loatra ilay abus, be loatra ny fanaovana tsinitsinina, ka hoy ahy hoe, aoka izay! La seconde chose: mon ex vit en Afrique du Sud, dans la ville de Capetown (Le Cap) plus précisément. Là-bas, les Sud-Africains (noirs comme blancs) se targuent de protéger leur identité. Contrairement à chez nous ici à mada, là-bas, quand tu es étranger, TU N’AS PAS LA PRIORITE, que ce soit en terme d’emplois, d’opportunités d’affaires, ou tout autre domaine. Yout récemment, une de mes anciennes camarades de classe, qui étudie aujourd’hui en Argentine, m’a aussi fait savoir que même là-bas, la priorité est accordée aux locaux, donc aux Argentins! Sur le continent Africain à nouveau, au Botswana, le gouvernement botswanais vient de publier - il y a 1 an et quelques - une loi qui donne faveur aux locaux concernant les opportunités d’emploi. J’ai une tante qui enseigne là-bas aujourd’hui (donc elle est sous visa de travail), et tout récemment, elle était à deux doigts de ne pas voir son visa rallongé, car le gouvernement du Botswana donne toujours la priorité aux locaux.

Je vous demande à vous: Normal ve sa tsia io? Amiko, dia tena légitime mihitsy no manome priorité an’isika Malagasy aloha (Miala tsiny aho raha miteny Frantsay satria tiako ho hazon’ireto vahiny sasany koa ity lahatsoratra ity, donc oui, je fais exprès de l’écrire en français).

Ajourd’hui, quand je vous un « étranger » commettre un acte abusif envers des malgaches (surtout des filles), je trouve un moyen pour réagir. Soit, je sors mon iphone, et je filme la scène discrètement, et après, je décide si je mets ça sur youtube ou pas!!! tant pis pour les harcelleurs!!!!
Soit, je m’avance vers eux (c’est ce que j’ai fait d’ailleurs au mois de septembre 2018), je me suis prise de tête avec un vahiny qui se croyait roi ici, et je lui ai balancé devant une vingtaine de personnes « Quittez notre pays si vous méprisez les Malgaches!!! », puis j'ai changé sur l’Anglais et je lui ai crié "do you get it!!!get your ass back where you belong!!!!". ce fut le silence dans la salle, et j'ai pas cru que j'ai pu faire pareille chose. Mon frère a été très fier de moi car je lui ai fait mention qd nous avons parlé sur skype.
Soit aussi, il m’est arrivé de leur faire du « rentre dedans » j’en profite car je suis une fille!!!! J’en ai commis une bonne dizaine rien que cette année, j’avoue, c’est pas « galant » mais parfois, il arrive que ces « vahiny » (évidemment, ce sont seulement certains étrangers qui sont mauvais, et qui méritent une telle punition, pas tous) me rétorquent, mais étant une fille de forte caractère, je ne me laisse jamais faire et je leur balance séchement « OHHH YOU, SHUT YOUR MOUTH ». Etrangement….cette réthorique fonctionne car en général, je n’obtiens plus la moindre réponse!!!
Quand je suis de meilleure humeur, je leur balance un « ohhhh did I pop into you???? ….ohhhhh I am soooooooo sorry », et je me casse, car pour moi, ils ne valent pas mieux que moi!!!


POURQUOI JE REAGIS

Chers amis, je suis convaincu de l’idée que beaucoup d’étranger ici sont ici pas parce qu’ils aiment Mada, mais parce qu’il leur est possible de faire des choses dont ils n’ont plus la possibilité ailleurs: ces choses sont essentiellement:
- pouvoir produire à bas couts grace aux salaires malgaches respectant un trop cette « grille trouée »
- avoir à sa disposition une main d’oeuvre docile, un peu trop obéissante
- possibilité de sortir quelques billets pour certaines procédures (une chose qui peut vous mener droit en taule en Nouvelle-Zélande par exemple)
- peu de concurrence (par rapport à l’Inde ou le marché est saturé)
- possibilité de payer un tel facilement pour les coups bas
- les syndicats sont quasi-inexistants et peuvent être intimidés, voire achetés (on ne peu plus faire cela à maurice ou en france!!!!)
- possibilité de contourner les lois tant qu’on a du fric
-
Donc en fait, certains « vahiny » sont ici pas parce qu’ils aiment Mada, mais plus, parce qu’ils peuvent facilement profiter de nos richesses et de nos ressources!!

Beaucoup d’entre vous vont me dire que j’exagère, que je suis à droite de l’échiquier. Regardez juste parmi les personnes les plus riches de ce pays? combien sont Malgaches??????? tsy dia misy an!
En Nouvelle-Zélande, Presque tous les plus riches sont des « Locals»; c’est pareil parait-il en Australie, et bien évidemment, c’est aussi le cas au Canada!!!! Est-ce normal, Absolument!!!!!

Aux Etats-Unis…j’en parle plus…Trump a déjà fait la pub à ma placce tompoko lahy sy tompoko vavy!!! et tenez….au Brésil aussi… les brésiliens en ont marre que les étrangers piquent dans leur assiette et voiloà, Bolsonaro a été élu sans le moindre obstacle!!! J’avoue, moi, je les envie les brésilien mais aussi les Américians qui ont eu le courage de voter pou un patriote! un VRAI!!!

Nous aussi, devons voter pour quelqu’un qui a le profil de Bolsonaro! Moi aux dernières élections, je suis allée voter, et j’ai choisi un candidat dont les convictions, le Patriotisle, les idées et projets sont proches de celles du président Brésilien.

IL FAUT REFLECHIR AUSSI A VOTRE CHOIX POUR LES ETUDES UNIVERSITAIRES:
LE CAS DE MON FRERE

J’ai mon frère qui habite en Nouvelle-Zélande (qui a déjà la résidence permanente car me dit-il, plus tard, il n’aura plus envie de quémander un visa dans certaines ambassades à tana, s’il revient un jour évidemment), et j’avoue que c’est aussi lui qui m’avait fait savoir que là-bas (alors que c’est un pays extrêmement riche), les ressentiments envers la mainmise étrangère existe bel et bien !!! et ils ont raison de ne pas se laisser faire!

Mon frère j’avoue, quand il passe ses vacances ici, il lui arrive parfois de balancer des phrases en Anglais (avec l’accent d’Auckland en plus). Contrairement à moi, il est moins aggressif, mais plus « farceiur ». Ses farces et son sourire « stiff upper lips » font de son humour un véritable « couteau émotionnel »…si vous voyez ou je veux en venir….A plusieurs reprises, lorsqu’il localise un de ces « vahiny profiteurs », il fait exprès de passer juste à coté, et une fois proche, il met 2 ou 3 tapes à l’épaule de la personne tout en disant « ooohhh, excuse me, I think you guys are on our way, don’t you think???? ». Les « vahiny », interloqués, ireo tsy zatra sy tsy mahazaka hoe misy Malagasy manindry azy, tena tratra ny enjana mihitsy ary tsy sahy mamaly fa misaka fotsiny nos ady hita mihitsy hoe « frustrés ». C’est comme ça qu’il faut faire.

Lui, il me dit souvent, « au moins ici en NZ, je n’enrichis ni les entreprises « indiennes », ni les boites « francaises», deux « entités » qui font tout pour maintenir et préserver leur propres interêts à madagascar!

Regardez juste….
Qui produit du yaourt aujourd’hui?
Qui produit du ciment ou qui en a le monopole?
Qui vend du lait? qui vend l’essence?
De quelle nationalité sont la plupart des promoteurs immobiliers?
Qui profite de nos pierres précieuses?

essayez de répondre …..

Mon frère me dit très souvent qu’il est motivé pour aller travailler car il travaille désormais pour une entreprise néo-zélandaise, non seulement, il achète, boit, vit néo-zélandais, mais enverra ses enfants soit en NZ, soit en Australie pour leurs années universitaires plus tard. Il veut NI bosser à Mada (pour contribuer à enrichier certains vahiny), NI en France (ruiné par les problèmes sociaux), NI en Inde (mieux vaut pas), NI a Maurice (trop petit), NI a la Reunion (préjugés envers les malgaches)!!!!! Il y a 2 ans environ, sa boite NZ a réussi à décrocher un gros contrat pour fournir des produits agro-alimentaire dans un pays d’Amérique latine (je ne dirais pas lequel); ledit contrat valait plrs centaines de millions d’euros. Devinez de quel pays était leur principal concurrent? Oui, c’était une firme française…donc, grace à sa contribution(en partie), la compagnie pour laquelle il traveille a gagné l’appel d’offre….une petite revanche, comme il aime appeler cela.

CHOISISSEZ BIEN VOTRE CURSUS MAIS AUSSI? LE PAYS OU VOUS VOULEZ ETUDIER!
….car plus tard, vous pourriez le regretter!

J’aimerais en profiter pour m’adresser à des jeunes et/ou à leurs parents. Je pense qu’il est capital de passer du temps (faire des recherches sur la toile des années avant de partir, voir si un pays possède des « pathways » pour l’immigration, les opportunités d’emploi dans un pays donné) afin d’effectuer les bons choix pour le cursus universitaire de vos enfants, mais aussi …au-delà. Je ne sais pas ce que vous pensez, mais pour ma part, je ne voudrais pas venir étudier dans un pays ou j’aurais fait l’effort de m’intégrer, ou j’aurais dépensé mes sous pour qu’on me dise après « merci d’avoir dépensé vos euros chez nous, maintenant, vous avez 6 mois pour vous trouver un boulot ou alors dégagez!!!! ». Oui…vous savez ou je veux en venir. Si c’est pour y investir de l’argent, y passer du temps et être loin des parents, autant s’assurer que ce pays, une fois vos études terminées, vous proposera au moins des options pour des options plus permanentes, pour déboucher sur la citoyenneté plus tard!!!!

Si c’est pour dépenser l’argent de mes parents, autant choisir un pays qui n’exploite pas mon pays et qui ne fourre pas son nez dans la souveraineté de Madagascar, et qui en plus, ne me donnera rien en échange (à moins peut-être de faire comme certains Malgaches qui vont aller obtenir la nationalité en épousant un vieux fromage de 75 ballets et bénéficier de son passeport après, et pouvoir par la suite profiter au maximum des allocations; remarquez….pourquoi pas, après tout, eux (leurs soi-disant entreprises) viennent volontiers profiter de nos ressources et de nos filles ici…donc pourquoi pas??? ahh, et en plus, ils ne nous rendent pas nos belles iles remplies de pétrole, donc…. oui, je dois dire franchement que ça me rend joyeuse de voir des Malgaches mais aussi des Africains « rester » en France pour pouvoir avoir accès au système social)

Sinon, faire le bon choix et investir dut temps dans les recherches (comparer les programmes d’immigration, vous renseigner sur les secteurs qui recrutent, voir aussi l’économie, le taux de chômage, le prix des universités, etc…) vous évitera, à vous, de n’avoir le choix de revenir à Mada et de trimer ici (car trouver les fonds pour créer un business est plus que difficile) avec les conditions salariales ici…à moins d’épouser un mec pour son fric (mais en général, ceux qui sont friqués chez nous à Mada, sont en général peu attirants physiquement, gros, joufflus… je ne sais pas pourquoi). Pire, vous ne voulez surtout pas bosser pour des « vahiny »? Moi en tout cas, et je le dis franchement, ça ne me tente pas!!!

Valio | Miverina eny ambony
Dreamlover14 - 27/11/2018 04:37

charminggirl
.......


POURQUOI JE REAGIS

Chers amis, je suis convaincu de l’idée que beaucoup d’étranger ici sont ici pas parce qu’ils aiment Mada, mais parce qu’il leur est possible de faire des choses dont ils n’ont plus la possibilité ailleurs: ces choses sont essentiellement:
- pouvoir produire à bas couts grace aux salaires malgaches respectant un trop cette « grille trouée »
- avoir à sa disposition une main d’oeuvre docile, un peu trop obéissante
- possibilité de sortir quelques billets pour certaines procédures (une chose qui peut vous mener droit en taule en Nouvelle-Zélande par exemple)
- peu de concurrence (par rapport à l’Inde ou le marché est saturé)
- possibilité de payer un tel facilement pour les coups bas
- les syndicats sont quasi-inexistants et peuvent être intimidés, voire achetés (on ne peu plus faire cela à maurice ou en france!!!!)
- possibilité de contourner les lois tant qu’on a du fric
-
Donc en fait, certains « vahiny » sont ici pas parce qu’ils aiment Mada, mais plus, parce qu’ils peuvent facilement profiter de nos richesses et de nos ressources!!

Beaucoup d’entre vous vont me dire que j’exagère, que je suis à droite de l’échiquier. Regardez juste parmi les personnes les plus riches de ce pays? combien sont Malgaches??????? tsy dia misy an!
En Nouvelle-Zélande, Presque tous les plus riches sont des « Locals»; c’est pareil parait-il en Australie, et bien évidemment, c’est aussi le cas au Canada!!!! Est-ce normal, Absolument!!!!!

Aux Etats-Unis…j’en parle plus…Trump a déjà fait la pub à ma placce tompoko lahy sy tompoko vavy!!! et tenez….au Brésil aussi… les brésiliens en ont marre que les étrangers piquent dans leur assiette et voiloà, Bolsonaro a été élu sans le moindre obstacle!!! J’avoue, moi, je les envie les brésilien mais aussi les Américians qui ont eu le courage de voter pou un patriote! un VRAI!!!

Nous aussi, devons voter pour quelqu’un qui a le profil de Bolsonaro! Moi aux dernières élections, je suis allée voter, et j’ai choisi un candidat dont les convictions, le Patriotisle, les idées et projets sont proches de celles du président Brésilien.

IL FAUT REFLECHIR AUSSI A VOTRE CHOIX POUR LES ETUDES UNIVERSITAIRES:
LE CAS DE MON FRERE

J’ai mon frère qui habite en Nouvelle-Zélande (qui a déjà la résidence permanente car me dit-il, plus tard, il n’aura plus envie de quémander un visa dans certaines ambassades à tana, s’il revient un jour évidemment), et j’avoue que c’est aussi lui qui m’avait fait savoir que là-bas (alors que c’est un pays extrêmement riche), les ressentiments envers la mainmise étrangère existe bel et bien !!! et ils ont raison de ne pas se laisser faire!

Mon frère j’avoue, quand il passe ses vacances ici, il lui arrive parfois de balancer des phrases en Anglais (avec l’accent d’Auckland en plus). Contrairement à moi, il est moins aggressif, mais plus « farceiur ». Ses farces et son sourire « stiff upper lips » font de son humour un véritable « couteau émotionnel »…si vous voyez ou je veux en venir….A plusieurs reprises, lorsqu’il localise un de ces « vahiny profiteurs », il fait exprès de passer juste à coté, et une fois proche, il met 2 ou 3 tapes à l’épaule de la personne tout en disant « ooohhh, excuse me, I think you guys are on our way, don’t you think???? ». Les « vahiny », interloqués, ireo tsy zatra sy tsy mahazaka hoe misy Malagasy manindry azy, tena tratra ny enjana mihitsy ary tsy sahy mamaly fa misaka fotsiny nos ady hita mihitsy hoe « frustrés ». C’est comme ça qu’il faut faire.

Lui, il me dit souvent, « au moins ici en NZ, je n’enrichis ni les entreprises « indiennes », ni les boites « francaises», deux « entités » qui font tout pour maintenir et préserver leur propres interêts à madagascar!

Regardez juste….
Qui produit du yaourt aujourd’hui?
Qui produit du ciment ou qui en a le monopole?
Qui vend du lait? qui vend l’essence?
De quelle nationalité sont la plupart des promoteurs immobiliers?
Qui profite de nos pierres précieuses?

essayez de répondre …..

Mon frère me dit très souvent qu’il est motivé pour aller travailler car il travaille désormais pour une entreprise néo-zélandaise, non seulement, il achète, boit, vit néo-zélandais, mais enverra ses enfants soit en NZ, soit en Australie pour leurs années universitaires plus tard. Il veut NI bosser à Mada (pour contribuer à enrichier certains vahiny), NI en France (ruiné par les problèmes sociaux), NI en Inde (mieux vaut pas), NI a Maurice (trop petit), NI a la Reunion (préjugés envers les malgaches)!!!!! Il y a 2 ans environ, sa boite NZ a réussi à décrocher un gros contrat pour fournir des produits agro-alimentaire dans un pays d’Amérique latine (je ne dirais pas lequel); ledit contrat valait plrs centaines de millions d’euros. Devinez de quel pays était leur principal concurrent? Oui, c’était une firme française…donc, grace à sa contribution(en partie), la compagnie pour laquelle il traveille a gagné l’appel d’offre….une petite revanche, comme il aime appeler cela.

CHOISISSEZ BIEN VOTRE CURSUS MAIS AUSSI? LE PAYS OU VOUS VOULEZ ETUDIER!
….car plus tard, vous pourriez le regretter!

J’aimerais en profiter pour m’adresser à des jeunes et/ou à leurs parents. Je pense qu’il est capital de passer du temps (faire des recherches sur la toile des années avant de partir, voir si un pays possède des « pathways » pour l’immigration, les opportunités d’emploi dans un pays donné) afin d’effectuer les bons choix pour le cursus universitaire de vos enfants, mais aussi …au-delà. Je ne sais pas ce que vous pensez, mais pour ma part, je ne voudrais pas venir étudier dans un pays ou j’aurais fait l’effort de m’intégrer, ou j’aurais dépensé mes sous pour qu’on me dise après « merci d’avoir dépensé vos euros chez nous, maintenant, vous avez 6 mois pour vous trouver un boulot ou alors dégagez!!!! ». Oui…vous savez ou je veux en venir. Si c’est pour y investir de l’argent, y passer du temps et être loin des parents, autant s’assurer que ce pays, une fois vos études terminées, vous proposera au moins des options pour des options plus permanentes, pour déboucher sur la citoyenneté plus tard!!!!

Si c’est pour dépenser l’argent de mes parents, autant choisir un pays qui n’exploite pas mon pays et qui ne fourre pas son nez dans la souveraineté de Madagascar, et qui en plus, ne me donnera rien en échange (à moins peut-être de faire comme certains Malgaches qui vont aller obtenir la nationalité en épousant un vieux fromage de 75 ballets et bénéficier de son passeport après, et pouvoir par la suite profiter au maximum des allocations; remarquez….pourquoi pas, après tout, eux (leurs soi-disant entreprises) viennent volontiers profiter de nos ressources et de nos filles ici…donc pourquoi pas??? ahh, et en plus, ils ne nous rendent pas nos belles iles remplies de pétrole, donc…. oui, je dois dire franchement que ça me rend joyeuse de voir des Malgaches mais aussi des Africains « rester » en France pour pouvoir avoir accès au système social)

Sinon, faire le bon choix et investir dut temps dans les recherches (comparer les programmes d’immigration, vous renseigner sur les secteurs qui recrutent, voir aussi l’économie, le taux de chômage, le prix des universités, etc…) vous évitera, à vous, de n’avoir le choix de revenir à Mada et de trimer ici (car trouver les fonds pour créer un business est plus que difficile) avec les conditions salariales ici…à moins d’épouser un mec pour son fric (mais en général, ceux qui sont friqués chez nous à Mada, sont en général peu attirants physiquement, gros, joufflus… je ne sais pas pourquoi). Pire, vous ne voulez surtout pas bosser pour des « vahiny »? Moi en tout cas, et je le dis franchement, ça ne me tente pas!!!




Je suis très content qu'une fille, malagasy ose se mettre au même niveau, voire, au-dessus des vazaha, sinoa, karana, ou autres origines. J'ai moi-même (je suis un homme en passant) expérimenté presque les mêmes scénarii.

Dans la société multinationale où j'ai travaillé à Tanà, le big boss était français, son second une française et le restant des cadres (moyens) des malagasy. A un moment donné, le second, la française, a eu un appel d'un client, une entreprise dont le nom commence par "Princesse...." et ce client demande un traitement de faveur alors que notre politique d'intégrité met sur le même pied d'égalité tous les clients que ce soit une PME ou une grande entreprise.

Je lui ai rappelé que le dossier de ce client est en cours de traitement normal comme tous les clients. Puis elle m'a ordonné d'activer son dossier. Je lui ai dit carrément que je ne peux pas l'accélérer car c'est contraire à mes opinions et surtout contraire à notre politique d'intégrité. Alors là la vazaha s'est mis à crier sur moi en précisant que c'est elle la vazaha, donc je dois exécuter. J'ai refusé jusqu'à la fin car j'ai la possibilité de me plaindre à une plate forme de plainte neutre. Je lui ai dit : Tu es une vazaha, c'est juste la couleur de peau qui te diffère de moi, à part tes salaires d'expatriée, on est pareil. Résultat, elle s'est plié et m'a dit, je te demande simplement de suivre de pres le dossier, puis j'ai dit, c'est ce que je fais déjà avec tous nos clients.

La meme vazaha, au début de son séjour à Mada, s'est plainte du fait qu'entre collègues, on parle malgache et elle ne comprend rie sur ce dont nous parlions. Puis elle nous a dit : "parlez français ici au bureau s'il vous plait". J'ai tout de suite réagi : madame, cette filiale est une société de droit malagasy, notre constitution nous permet d'utiliser l'une de ces trois langues officielles : Malagasy, anglais et français, on peut parler malagasy ici et personne ne peut nous en interdire, si vous ne comprenez pas, demandez-nous de voue le traduire et on vous le traduira.

2 mois après, j'ai entendu que la dame a pris des cours de langue malagasy à l'alliance française et je l'ai même surpris en train de lire le livre d’apprentissage de notre langue.

A vous, étrangers (francophone, anglophone, karanophone, sinoaphone, etc....) ayez du respect envers les malagasy et on vous respectera plus que vous attendiez, sinon, rentrez chez vous car nos frontières sont toujours ouvertes à la sortie pour vous tous.

Je ne suis pas xénophobe mais si la situation s'empire, je le deviendrai
Valio | Miverina eny ambony
rhaj0 - 27/11/2018 12:50
Miombo-po tanteraka anareo mianadahy aho, ary mankasitraka h=ny ataonareo, sy koa ny fizarana resaka mba ampieritreritra eto.

Ny olana, raha ny fahitako azy, dia misy gasy "sasany", noho ny antony samy hafa, dia toa mampirisika an-dreo ho sahy manao io ataony io. Ny hanohitra aloha dia tsy ho ataony, fa tsy vitan'ny oui-oui koa nefa, fa vao mainka misolelaka koa.

Eto @ resa-behivavy ito, fanefa ny fiainana (afaka) miitatra any @ politika foana. Noho ireo "sasany" ireo, dia efa lasa "normal" izao ilay hoe prezida nefa citoyen francais. Io anefa dia tena fady dia fady miihintsy raha tomponandraikitra ambony ianao, satria ny allegeance-nao dia any an-kafa. Fantatrao iza no resaka eto.

Tsy hoe hanao propagandy aho, fa izay no mahasarika ahy an'i Ravalomanana. T@ izy nandalo taty Kanada, dia miseho mihintsy fa ny souci-ny dia Dago. Izany hoe, ndeha hanao touriste sy shopping sns izany tsy norahirahiany. Ireo silo be eraky ny saha kanadiana no manintona ny sainy. Tsisy complexe mihintsy izy miteny frantsay @ feo gasy. Hainao ihany anefa ny "sasany" fa tsy maintsy mi-rrrouller rrr kely vao mahatsapa-tena fa mba "olona" @ izay hono izy.
Valio | Miverina eny ambony
Dreamlover14 - 27/11/2018 18:32
Rhajo : indrisy fa mbola maro ny malagasy mbola ambany fanjanahana. efa voazanaka ara-tsaina eh.

MIla maneho ny tena hoe hambom-po fa tsy ilay hambom-po fosika t@ 2010

Mety nifanena tao @ meeting Ravalo tsika zany t@ izy nandalo taty Canada farany eh ?
Valio | Miverina eny ambony
aristolain - 13/12/2018 23:12
Karakory e.
Miala tsigny raha tsy afaka amaly @ teny Frantsay na Anglisy ny tegnako fa tsy dia havanana loatra. Ny tenako moa avy aty Vohémar ihagny zeo manoratry zao. NY tiako lazaina aloha dia d'accord @ point reehtra nolazainao ny tenako ary maniry anao sy ny zokinao ho lasa lavitry.

Fifidinanana no tiako resahina eto satria io moa zao no zava-misy. Amiko, Raha N13 no lany eo, dia moimana fa ny maimbo carry sy ny roquefort périmé no ahazo tomontsoa betsaka eo ary ireo gasy be vola; le reste dia mazava ho azy fa MIFAFA!!!! ny Tanamasoandro nareo io zalahy, projet ho an’olo manam-bôla io, zegny hoe ny karana, ny frantsay ary ny gasy bebe saosy. Aiza koa no ahavitan’ny gardien sy superviseur gasy hanofa trano ao?? Gasy securité mijorojoro fotsigny sy mitazagny lkarana mandalo eee!!! Izaho aloha mino, fa projet jiaby roy, projet havaovana tampo-maso fotsgny fa ao ambadiky, hisy foana ny manipulation mba ahazahoan’ireo karana amin’irenya ppel d’offre ireny. Ny iles eparses moa, dia miomana fa hisy hi-paompy ny petrole ary ny andramena, dia hi-reprendre trafic jiaby. Projet maro kara io, dia projet diversion fa izay bado moa, tena tratra sy mino hoe projet hanasoa malagasy io fa TSIA!!! Karana sy Vazaha no hanam-bôla eo fa tsy malagasy mihitsy eee!!!!

Raha resaka asa no andrasanao, miomana fa ny karama ho atao ambany ary ho maimbo carry na vazaha valaka no patron! miomana @ fanalikana sy fanambaniana fa N13 efa olo tsy mitsinjo Malagasy…au contraire!!!!

Ny fanabeazana ho lasa désastre ary ho aloha vola aby koa ireo hopitaly fantome izay voalaza fa manara-penitry. Mikasika an’ny fanabehazana justement, mazava ho azy fa tsy misy kits scolaires izegny na cantines gratuites, satria tsy i dada no ho eo. N13 tsa hitsinjo taranaka malagasy fa raha io no lany eo, dia naona ny zanakao (izegny hoe tsy ho concentré mihintsy fa haniditsidina ao am pianarana ao fotsiny) ary ianao koa, andoha vôla @ écolage sy fitaovana, mazava ho azy. En fait izegny, Isika vahoaka majiniky dia hifafa ary mino aho fa ny objectif n’azy io dia atao zey tsy ahantafita ny Malagasy, @ zay plus tard, hazon’ireo vahiny alikaina sy exploter-na tsara ee!

Ny insecurite, tsy puce izegny no solution fa reforme ara toekarena eee!!!! naono olo jiaby dia mangalatry, mamono, normal izegny, fa io transition io mihitsy no efa nanalika antsika Malagasy teto fa ireo vahigny no nahazo satisfaction; le reste nifafa satria very asa, nia nahantry, marary ary zanaka aza tsy nahavita fianaragny intsony. Mba mahaiza misaigna fa eucalyptus isisa no tazamin’ny taranaky fa lasa ny Chang daholo bois de rose e!

Sinon koa, anareo miresaka hoe raciste ny sasany, mahaizy mijery. vao t@ maraigna zao, olo manam-boninahitry avy aty @ faritra SAVA aty, vao nanambara fa i N13 dia tratra nampitovy isika tanindrana ao Toamasina hoe « GIDRO». Mahaiza manao analyse vao manaratsy olo! Ny conseiller an’ilay candidat 13 iraky izay koa, mitondra ny anarana hoe Patrick Leloup, dia nanao fanambarana hoe « les malgaches sont des babakoto » izegny hoe, « ny malagasy dia babakoto »!!!! jerevo @ google fotsiny fa ao io.

Azafady e, asa ianareo, fa amiko manokana, olo manambany Malagasy aotran’izegny ve mihendrika ho prezida??? Asa, Ino hevitrao?
Mihendrika ve sa tsia?

Valio | Miverina eny ambony