You are here: home > Forum

Vaovao FM-FOI

Lohahevitra : Fivavahana, finoana
Fitohizan'ny hafatra : Vaovao FM-FOI
Valiny : 8
bor2lais - 05/08/2014 08:05
Ahatsiarovako namana iray teto antsoina hoe "christian777" ity vaovao momba ny Fiangonany ity.
********
Source L'express
Inculpé pour diffamation, escroquerie et tortures morales, le pasteur Benjamina de la communauté FM-FOI, a été jugé hier. Deux anciennes fidèles le poursuivent en justice.

Demande de mise en liberté provisoire refusée pour le pasteur Benjamina de la FM-Foi. Hier, en début de soirée, après avoir comparu à la barre, le prévenu et sa femme ont été renvoyés à la maison centrale d’Antanimora. Le verdict sera prononcé lundi. Ce dirigeant d’église est inculpé pour tortures morales, diffamation et escroquerie. Son épouse a été mise dans le même sac que lui. Deux anciennes fidèles les ont traînés en justice, après que des différends ont embrasé leurs relations.

Le procès n’a débuté qu’aux alentours de 14h30.

Environ une heure et demie avant, une masse humaine a campé dans la salle numéro 6, attendant l’audience. Une tension planait alors, à tel point que des éléments de l’Etat-Major Mixte Opérationnel à Antananarivo (EMMO-FAR) se sont dépêchés sur place à bord de quelques pick-up. Aux aguets, l’un des lieutenants venu sur les lieux brandissait un lance-grenades. Les fidèles qui avaient assiégé la devanture de la salle d’audience ont été chassés. Aucun n’a été autorisé à y remettre les pieds. Ils se sont du coup attroupés derrière le portail jusqu’à la fin du procès aux alentours de 19 heures.

Litiges

« Des propos diffamatoires ont été proférés à notre insu, lorsque le pasteur a prêché dans son temple à Ampefiloha», a lancé l’une des plaignantes. Celle-ci a quitté la communauté au mois d’avril.

Un temple FM-FOI est bâti sur le terrain de cette dernière à Fianarantsoa. Alors qu’elle insiste sur le point comme quoi la construction a été faite avec ses propres frais, le pasteur incriminé continuerait à clamer haut et fort que cet édifice est le fruit des efforts déployés par les fidèles qui y ont apporté leurs appuis financiers.

Quant aux poursuites pour escroquerie, les plaignantes ont mis en évidence que le pasteur aurait usé de subterfuges pour leur extorquer de l’argent par le versement de la dîme. En ce qui concerne l’inculpation pour escroquerie, l’avocat de ce dernier a expliqué que si les fidèles versent de l’argent, ce n’est certainement pas par la force ou sous la menace.

Le rejet de la demande de mise en liberté provisoire formulée a été accueilli par des larmes par certains fidèles de la FM-FOI. Après un procès qui a duré plus de quatre heures, le pasteur éprouvé par quatre jours de séjour carcéral s’est engouffré dans une belle Renault Laguna qui l’a reconduit jusqu’à son lieu de détention.

Seth Andriamarohasina
**********
Io FM-FOI io no lazain'i Christian777 fa "tena izy" ary nanaovany pub be teto ...
Valio | Miverina eny ambony
bor2lais - 04/08/2014 17:07
Ity ny rohy mankany amin'ilay resaka tamin'izay ho an'izay mety ho liana :
Tsindrio eto
Valio | Miverina eny ambony
booboo - 04/08/2014 17:10
misaotra nizara ô
Valio | Miverina eny ambony
bor2lais - 04/08/2014 18:38
booboo >> Tsy misy fisaorana ô
Valio | Miverina eny ambony
mirananirina - 05/08/2014 10:50
ô, saika tsy voavaky
Valio | Miverina eny ambony
bor2lais - 06/08/2014 14:42
mirananirina >> vokadratsy ny fanaovana kôpie kôle re iny e
Soa ihany fa teo ny mpikarakara nanala ny "?" rehetra izay nipoitra ary isaorana azy ireo izany !
Valio | Miverina eny ambony
bor2lais - 06/08/2014 16:13
Source : la vérité
**********
"Pour rappel, tout a commencé par la profession de foi sinon, l’adhésion d’une croyante alors très souffrante en 2009 à la Fm Foi. Pour témoigner sa reconnaissance envers celle-ci suite à sa guérison, elle n’a pas alors hésité à lui céder généreusement un terrain en vue de la construction d’un édifice dont l’usage n’a pas été clarifié.

Depuis, cette fidèle ainsi que toute sa famille étaient devenues des membres à part entière du leadership de cette Eglise.

Plus tard, le Fjtsa7(*) a soupçonné que la femme aurait voulu fonder sa propre Eglise, une tentative qui a été rapidement étouffée dans l’œuf.

Pire, la généreuse donatrice de jadis a été même exclue de la direction du comité paroissial.

Quant au pasteur, l’acquisition du terrain en question n’a été surtout que le fruit de la contribution de tous les fidèles.

Depuis, elle aurait été soupçonnée de chercher à prendre sa revanche, d’où sa décision, ainsi que ses deux autres coreligionnaires de traîner en justice l’homme d’Eglise pour propos diffamatoires et surtout différentes menaces à leur encontre lors de l’une de ses prêches à Ampefiloha."

Franck Roland
************
(*) Fiangonan’i Jehovah tompon’ny andro sabata fahafito l'autre nom de FM FOI
Valio | Miverina eny ambony
bor2lais - 20/08/2014 11:02
Toa tsy mipoitra ny resaky ny namana "orampanala" (sa tsy nanindry "alefaso") ?
Valio | Miverina eny ambony