Madagascar terre de contradictions - section 2 - Dinika forum.serasera.org
You are here: home > Forum

Madagascar terre de contradictions - section 2

Lohahevitra : Informatika
Fitohizan'ny hafatra : Madagascar terre de contradictions - section 2
Valiny : 0
aldien - 08/06/2018 13:31
RETOUR A MADAGASCAR: POUR LES AUTRES ADMINISTRATIONS


Aussi, pour les agents situés aux frontières malgaches, ne faut-il pas non plus les rendre plus souriants, plus courtois et plus professionnels, que ce soient à la section qui accueille les étrangers (la PAF, c’est la vitrine de Madagascar), ou la section accueillant les Malgaches (car nous sommes à Madagascar et jusqu’à preuve du contraire, madagascar doit accueillir ses patriotes de manière DIGNE!!!!!!!!!!!!). IL devrait aussi avoir un département indépendant qui s’assurera de la qualité des services publics (PAF, mais aussi d’autres bureaux publics). ce département sera indépendant du gouvernement mais aura son mot à dire si un agent de la PAF ou un agent d’un ministère donné se mettait à abuser de son pouvoir discrétionnaire.

Vous savez, à Paris (pays connu pour sa grisaille quotidienne et pourtant!!!), lorsque vous arrivez, l’agent vous dit en général, « bonjour monsieur », c’est pareil lorsque vous débarques à Washington DC (connu connu pour être arrogant des fois), et aussi à Buenos Aires en Argentine « Hola, qui tal?? , pasaporte for favor», m’ont-il dit poliment? A Tana, honnêtement, sur 5 agents ou 5 passages aux frontières, 1 seul sur les 5 vous dit Manahoana tompoko (ou même Akory aby ou salama, c’est bon!!!). Est-ce que j’ai pas eu de chance ou il y a certains d’entre vous qui ont score 0/5…lol???


LE FISC DOIT ENCOURAGER LES ENTREPRENEURS ET NON LES DECOURAGER

Pareil pour le fisc, oui, cet organe doit exister car sans agents du fisc, il n’y aurait pas de taxes, non?? Donc qu’est ce qui alimenterait les caisses étatiques. Sauf que voila, on a l’impression que cet organe agit plus comme un chasseur de gibier que comme un vrai agent régulateur, juste et travaillant avec éthique. Beaucoup de gens se plaignent que les « penalties » sont injustifiées. Si c’est le cas, cela nuirait donc à l’économie malgache dans son ensemble, Car pourquoi? Tout simplement parce qu’un organisme qui oppresse et qui abuse de son pouvoir fait peur, et quand on a peur, on ne cree pas d’entreprise, quand il n’y a pas de creation d’entreprises, il n’y a pas de créations d’emplois… donc, cela veut dire…plus de malgaches au chômage qui restent à la maison ou chez le gros rafozana!!!!! Plus de Malgaches au chômage veut dire, moins de TVA pour l’Etat (car la consommation baisse); ça, ce sont des notions basiques en économie (enseignées dans les universités dignes de ce nom, aussi bien en Nouvelle-Zélande, en Argentine ou en Afrique du sud),

Quand on freine les créations d’entreprise, on freine les emplois, générant ainsi moins de gens susceptibles de consommer (car ils n’ont pas de sous, ils bossent pas!!!!) et d’acheter du lait, de la viande, de l’huile, de l’essence, des pates, du riz, des haricots, etc….
Au final, qui sont pénalisés? D’abord, Les jeunes Malgaches, puis, les malgaches qui n’ont pas les moyens de créer une boite et qui doivent bosser pour un salaire qui ne reflète pas la réalité économique, et encore s’ils en trouvent du boulot (vu que les gens ont soit peur du fisc, soit n’ont pas les moyens de créer des boites)!!!!!

Créer une boite est loin d’être facile d’abord, pour des raisons financières. Secundo, peu d’organismes sont à la disposition des jeunes pour les aider et conseiller à lancer une activité; or s’il y avait plus d’entreprises sur madagascar, cela résorbera surement une partie du chômage actuel.


Eh oui!!! le climat aussi joue un role….. le fisc qui fait peur et l’accès au credit, difficile. Lorsqu’on sait qu’on emprunte aujourd’hui et qu’on rend ds un an, la valeur rendue dans un an sera de VAL x 1.14, voire plus. Si c’est ans deux, VAL x 1.14 (^2), et le résultat est élevé surtout quand on sait que dans des pays comme la Nouvelle-zelande, le Canada ou l’Australie, ce meme taux d’emprunt est de 1.04 (4%) seulement (ou meme moins), au lieu de 1.14 (14%)!!!! Donc oui, c’est sûr, dans ces pays, emprunter présente moins de risques!!

Ce qui serait bien (parce que certains vont encore dire « mais vous n’apportez pas de solution » 

alors que faire pour améliorer la création d’entreprises à Mada?

1. établir une grille pour le fisc (juste comme la grille des salaires si tellement bien « détaillée » et à laquelle beaucoup de recruteurs aiment tant y faire référence!!! Quand il y a un document qui manque, il faut que la pénalité soit justifiée . Par exemple, s’il y a un document d’ISR manquant, la pénalité serait de …. 20000 ar si EI, 30000 si SARL, 45000 si SA…par exemple!!! Et ainsi de suite; si deux documents manquants, une meme logique s’opère; comme ça, on sait à peu près combien on doit au fisc et l’agent ne pourra plus imposer sa volonté, et surtout, son abus de pouvoir et d’autorité!!!! car oui, si on fait trembler les entreprises, qui va créer des emplois???? ahhh à moins que ce soit le fisc qui décide de recruter la moitié des chômeurs ici!!! ahhhhh……

2. encourager l’esprit d’entrepreunariat

L’ACCES DES CREDITS ET LA CREATION D’ENTREPRISE: UN VERITABLE LEVIER ECONOMIQUE

Aussi, il faut que l’accès au credit soit facilité. Le taux doit être plus encourageant pour les jeunes surtout, car plus d’entreprises, c’est plus d’emplois, plus de personnes susceptibles de dépenser (more spending, more taxes for the government, no need anymore to send agents to harass companies and force them to pay an amount which is unjustified anyway!!!), et les entreprises gasy bénéficieront également de cette hausse car elles pourront produire plus, vendre plus et augmenter leur CA. Donc plus de capacité à se développer, à innover, etc…
IL y a un pays ou plutôt un homme qui a fait cette politique dans les années 90…il s’agit de JP Raffarin, oui…le gros et beau Raffarin!!! vous vous souvenez? oui, il est pas trop beau mais sa volonté et sa politique économique sont …belles.

Il a encouragé les creations de boites, assoupli les legislations afin de mettre en place un climat ideal pour relancer l’économie française…et devinez la suite??? Son plan a bien fonctionné, le chômage a baissé et plus de jeunes ont trouvé un emploi!!!! ici chez nous, alors, déjà que les investisseurs viennent pas, il est de notre devoir de trouver des solutions intelligentes pour …changer ou améliorer les choses.

autre chose, il faut développer la production locale et mettre une barrière tarifaires aux importations des produits qui sont susceptibles d’entrer en competition avec les produits locaux. trouvez-)vous normal que certains produits importes soient moins chers que le meme article, produit localement? moi pas!!!!
c’est ainsi normal que des entreprises locales ferment et que beaucoup de malgaches se retrouvent au chômage!!!

Aussi, en tant que consommateurs, nous avons des responsabilités. Moi, je fais des efforts pour acheter des produits malgaches, pas parce que je suis un nationaliste, mais parce que j’estime que c’est comme ça qu’on peut soutenir les entreprises local et aider les gens à conserver leur emploi. N’est-ce pas une bonne chose à faire? qu’en pensez-vous?





LA CORRUPTION:

Autre sujet tabou. La corruption existe dans plusieurs pays, y compris en Europe et en France!!!! la seule différence, c’est que là-bas, elle se fait de manière plus discrète, et à des niveaux situés plus haut, sur le plan hierarchique (contrats pétroliers, assassinats commandités depuis la France par exemple, etc…).

La question que nous nous posons tous est la suivante: est-ce que la corruption est un bonne chose?

Dexpérience, certains diraient que oui, car la corruption contribuerait à améliorer légèrement le gagne-pain de personnes et de fonctionnaires dont le niveau de vie a été écrasé depuis longtemps par une inflation galopante. Ainsi, un petut billet glissé par-ci par-là aiderait par exemple un père à acheter des fournitures soclaires pour sa fille…. dans ce cas, elle na bien sur pas de justification, mais elle savère être ….assez bénéfique.

D’un autre coté cependant, la corruption ruine, la corruption est sources de problèmes, la corruption fait qu’on sabote, qu’on retourn nos vestes (du moins en politique en Afrique) , qu’on tue même au nom de l’argent.
Je sais, nous le savons tous, mais là-bas à Madagascar, ce problème est très souvent mentionné dans les journaux. On sait tous que ce problème existe bel et bien partout en Afrique, et qu’elle se fait de manière très explicite!!!!
ON sait quelle est sollicitée dans le milieu des affaires, pour par exemple, faire sortir des marchandises de plusieurs millions dariary, ou pour faire passer des conteneurs plus vite, ou pour faire des arrangements avec des fonctionnaires, afin de payer moins de taxe par exemple. Elle se fait aussi beaucoup dans les acquisitions de terrain ou même pour se venger d’une compétition gênante.

CERTAINS AIMENT LES PAYS CORROMPUS ET SANS REGLES

Beaucoup usent donc de la corruption pour échapper au pire, et ces gens-là adorent des pays comme Madagascar grace à ce système!!! car oui, on peut tout acheter…même la liberté!!!! IL ny a pas que CERTAINS (pas tous) nationaux qui adorent ce système, mais il y a aussi certains étrangers qui adorent Madagascar pour ce système vicieux!! (car en Europe, ils ne pourraient pas le faire, il y a beaucoup de vérifications effectués sur le terrtoire français dont la déclaration de patrimoine, le paiement des TVA, des procédures avec lesquelles il est impossible de faire des arragements); au pakistan par contre, on pourrait peut-être faire des arnaques encore avec les autorités, mais là-bas, il ‘avère difficile de créer des affaires étant donné que organisations extremistes (entre autres, Al Qaeda) s’en prennent à quiconque voudrait créer des projets.
Certaines personnes devraient franchement être plus reconnaissants envers ce coté pacifique des malgaches, car ici, on est loin de tout cela.

LE PROBLEME AVEC LES MAGACHES

Bien au contraire, les Malgaches devraient être moins naifs et ouvrir plus leurs yeux, car oui, il faut reconnaitre que certains étrangers détestent ce pays, mais ces derniers sont ici uniquement à cause du fait que là-bas à dago, les règles sont floutées et ainsi, il est toujours possible de faire des « arrangements ».

Pire, le Malgache semble adorer tout ce qui est « étranger », et semble vouloir mettre des batons dans les roues dans les choses et projets entrepris par d’autres Malgaches. Je me demande….Pourquoi? Pourquoi par exemple, vouloir saboter des entreprises malgaches et les étouffer alors que cela constituerait une fierté pour le pays?? Est-ce de la jalousie?
et pourquoi d’un autre coté, laisser des étrangers prendre des parts de marché?
Ailleurs, on fait le contraire. Venez en Argentine, vous verrez comment le gouvernement Argentin traite les étrangers!!!! Venez en Nouvelle-Zélande, c’est vrai qu’il ya qq opportunités, mais croyez-moi, vous serez toujours l’étranger tant que vous n’aurez le passeport!!! Venez au Botswana, là-bas, on donne la priorité aux botswanais pour les postes et pour les opportunités d’affaires? Monsieur, vous êtes français, vous ^tes malaysien, vous êtes indien??? Vous devez attendre et ces postes ne vous sont pas accessibles!!! désolé!!! ça, c’est le Botswana!!! et moi, J’ADORE DE BOTSWANA !!!!
J’ADORE AUSSI l’ARGENTINE!! JO QUIERO ARGENTINA!!!!!

Si ces étrangers - qui adorent cracher sur les Malgaches - sont si intelligents, pourquoi ils sont pas restés en France ou au pakistan, ou en Chine???? pourquoi venir là-bas à Mada? Il y a multiples raisons, plusieurs!!!!!

raison 1. règles floutées, dés pipés depuis le début de la partie de belotte
raison 2. Les malgaches sont trop trop trop dociles lorsqu’ils sont en face des « nouilles périmées » ou d’autres étrangers. (raison pour laquelle j’ai quitté le pays)
raison 3: on peut acheter tout
raison 4: la bouffe est bon marché
raison 5: on pollue et on ne paie pas, on se casse et merde aux victimes ensuite
raison 6: les magaches ne sont pas solidaires entre eux, ils se trahissent une fois qu’ils se rendent comptent qu’ils ont un avantage qq part
raison 7: le malgache est facilement influençable (c’est vrai non???)!!! ils n’ont pas beaucoup de personnalité forte en eux. Peu de Malgaches n’obéissent pas à cette règle, trop peu!!! (c’est encore une autre raison pour laquelle j’ai décidé de quitter Madagascar)










ET SI VOUS, VOUS VOUS TROUVEZ DE L’AUTRE COTE

Mais imaginez juste que vous-meme, vous vous trouvez soudainement de lautre coté de la barrière. Un après-midi, alors que vous marchez, une grosse voiture roulant à vive allure, heurte votre femme….elle meurt sur son chemin. Vous avez relevé le numéro de la voiture et avez pris des photos (donc vous avez des preuves matérielles), et décidez de porter plainte. VO
otre plainte est reçu en bonne et due forme, Mais….. une fois le jugement rendu, le conducteur de la voiture est tout simplement…relaxée!!!!!
Vous qui avez aipé corrompre, vous êtes soudainement une victime du même système que vous adorez tant…..

Ma question est la suivante:

Allez- vous toujours adorer ce système injuste, grace auquel l’assassin de votre conjointe, court toujours libre?





RECOURS AUX ENERGIES PROPRES

La solution du délestage dans les énergies renouvelables
lundi 30 octobre | Ny Aina Rahaga
Ces derniers temps, les délestages se sont de nouveau installés dans le quotidien des habitants de la capitale et ses environs. Depuis quelques semaines, des quartiers descendent dans les rues soient à cause des coupures d’électricité soit à cause des coupures d’eau. Démontrant que malgré un changement d’équipe à la tête de la Jirama, la situation est loin d’avoir évolué. Pourtant, de nombreux industriels et entrepreneurs dans la Grande île ont à plusieurs reprises déclaré que le délestage peut tout à fait être résolu et ce avec les moyens du bord.
En ce sens, il serait question de mettre en valeur et exploiter les potentiels dont on dispose localement pour la production d’électricité. Il est surtout question de se tourner vers les énergies renouvelables dont le solaire qui est encore peu exploité dans le pays. Outre cela, il serait également possible pour Madagascar de se tourner vers la biomasse, c’est-à-dire se servir des végétaux pour produire de l’électricité. Mais avant tout, il ne faudrait pas oublier que Madagascar dispose d’un potentiel de 8 000 mégawatts en matière d’hydroélectricité, dont seulement 5% sont exploités actuellement. La solution est donc une question de volonté des décideurs d’exploiter ce que Madagascar possède déjà et d’investir dans l’exploitation de ces sources d’énergie au lieu d’acheter du carburant et de subventionner à coup de plusieurs millions d’Ariary pour faire fonctionner la Jirama. Le 9 et le 10 novembre prochain se tiendra un atelier axé sur les énergies renouvelables auquel participeront tous les acteurs dans le domaine de l’énergie mais aussi dans la construction, dans l’entrepreunariat et bien d’autres.






Très bon article, mes félicitations!!
le secteur énergétique à Mada doit être réformé. Le pays a beaucoup de potentiel, déjà en terme de production hydraulique. pourquoi les investissements n’ont jamais été faits, ou pourquoi n’a t-on pas anticipé ces problèmes?? On sait que la population augmente, donc que les besoins énergétiques augmentent aussi…. on sait aussi que la production baisse car à cause de la coup d’arbres du cote de mandraka, le flow d’eau diminue, diminuant ainsi la rotation des turbines et la production d’electricité. Ainsi, pour compenser ce manque, on fait quoi??? on compense avec du fuel, amis on sait tous que le fuel est importé, donc indexé au dollar américain. Si l’araire se déprécie par rapport à cette monnaie, le prix du carburant augmentera, et aussi, celle de la facture, de votre facture.
la solution… arrêter de produire du courant à partir de fuel, source polluante; plutôt privilégier les energies propres comme le solaire, ou meme l’hydraulique (chercher d’autres sources d’eau capables de dégager une bonne productivité). Vu que le pays trime un peu, on n’aura pas les moyens de changer tout en toute une seule fois…. on peut commencer par un quartier, une commune, ou une petite ville de province. On étend l’experience après ….
regardez l’Islande, ce pays du nord de l’Europe… ils produisent 90% de leur énergie avec la géothermie et ils n’ont pas de délestage!!!!
regardez le danemark!!! qui a déjà survolé Copenhague??? moi si, et vous savez ce que j’ai vu? des éoliennes qui s’étendent à parte de vue…. dans l’océan, pas trop loin de l’oerosund d’ailleurs, ce pont qui conduit en Suède.
Très intelligent comme concept vu qu’ils n’ont pas bcp d’espaces.







L’ECONOMIE DU PAYS


source (midi madagascar) du 08-12-17

A une quinzaine de jours de Noël, les Malgaches n’ont visiblement pas le cœur à la fête et pourtant, en cette période de l’année, il est de coutume de penser à la manière dont on va célébrer la nuit de la nativité. Aujourd’hui, on ne peut plus penser à faire des courses en prévision des bons moments à passer en famille. La vie est dure pour la majorité de la population qui se prépare à une fin d’année pénible.
Le moral des Malgaches au plus bas en ce moment
L’humeur des Malgaches est à l’image de ce temps maussade qui règne en ce moment. Malgré les propos lénifiants de nos dirigeants, la conjoncture ne prête pas à sourire. La campagne de communication faite en ce moment pour montrer que des efforts sont faits pour amoindrir les effets de la flambée des prix n’arrive pas à convaincre totalement la population. C’est avec un sourire un peu crispé que cette dernière découvre le prix des produits sur les étals des marchés. Le panier de la ménagère a beaucoup de mal à se remplir à cause de ce pouvoir d’achat ayant beaucoup baissé. Ceux qui étaient considérés comme des privilégiés et faisaient partie de la classe moyenne se considèrent comme pauvres car ils ont beaucoup de difficultés à joindre les deux bouts. Pour eux comme pour la plupart de leurs concitoyens, il n’est plus question de penser à épargner car l’argent en leur possession suffit à peine à subvenir à leurs besoins quotidiens. Il n’est cependant pas question de se révolter et ils ruminent leur frustration en silence. A quinze jours de Noël, les nouvelles qui sont véhiculées par les organes de presse et par les stations de radio ne prêtent pas sourire. L’insécurité est toujours là et le phénomène tend même à s’amplifier. Les attaques à mains armées se multiplient et il est pratiquement impossible de sortir de chez soi sans craindre de devenir la cible de ces détrousseurs. Les Malgaches aujourd’hui, n’ont pas le moral et si leurs dirigeants, ne réagissent pas, ils n’oublieront pas ce qui est en train de leur arriver en ce moment.

Patrice RABE


MES COMMENTAIRES:
Ici à madasgascar, le problème reside dans le fait que le salaire n’est pas indexé au taux d’inflation. Je vous donne un exemple…imaginez que le panier de la ménagère (qui est composé d’ailleurs d’articles achetés par les ménages et qui sert de référence pour mesurer d’inflation pour les économistes) augmente de 15 %, annuellement, alors que votre salaire n’augmente que de 3%. est-ce normal?? pas vraiment, car cela veut dire que si votre course coute 100.000 ar aujourd’hui, il coutera 115.000 ar l’an prochain. Votre salaire, qui était de 300.000 Ar ne passera qu’a 330.000 Ar l’an prochain; il y a donc déséquilibre car votre salaire n’augmente pas au meme rythme que le panier de la ménagère…il y a perte du pourvoir d’achat.

et c’est ce qui passe chez nous depuis des décennies….

la premiere chose a faire consiste donc a maitriser cette inflation de manière a ce que les prix restent stables. alternativement, augmenter les salaires s’avère dangereux dans la mesure ou si on le fait sans mesures accompagnatrices (augmentation de la productivité ds les entreprises en utilisant les facteurs de productions plus modernes, et plus efficaces afin de baisser les couts salariaux), on s’expose à la fameuse « spirale inflationniste » (AUG des salaires = >AUG des charges salariales pour les entreprises = >AUG des couts de revient et des couts de production = > AUG des prix , donc AUG taux d’inflation)

Ainsi, pour relancer l’économie, il faut d’abord:
maitriser l’inflation
faciliter, voire vulgariser l’accès au crédit
encourager la création d’entreprises
encourager les jeunes à créer, et non à juste faire du copier-colelr comme c’est le cas maintenant
mettre en place des mesures protectionnistes, comme par exemple mettre des barrières taraifaires pour certains produits d’importation qui pourraient rentrer en compétition directe avec les produits malgaches. Pourquoi? parce que sans barrières, certains produits d’importation seraient plus compétitifs, et conséquemment, les vendre serait synonyme d’emplois et d’opportunitées perdues pour les locaux!!!
monter dans la chaine de production: j’explique…aujourd’hui, nous exportons beaucoup de ressources à l’état brut; qui dit état brut dit faible valeur ajoutée; des « étrangers » achètent ces produits à bas prix là-bas à Madagascar, les trransforment chez eux et les revendent OU les ré-exportent à des prix très élévés. Le produit malgache est du coup devenu un produit à haute valeur ajoutée…mais chez eux, pas à mada. Je pose la question: Qui a, au final, tiré le plus de bénéfices? Nous avons la réponse et aussi, nous savons tous ce qui nous reste à faire.



AUTRES IDEES: DECENTRALISATION, RELANCE DE LA SONSOMMATION LOCALTE POUR SOUTENIR LA CROISSANCE ET LE PLEIN EMPLOI

décentraliser au maximum les administrations, ainsi tana n’aura pas trop de poids sur son dos. cela permetra aussi aux région ou aux provinces de gagner plus en matière d’autonomie.
Donner plus d’initiatiaves aux provinces en terme de gestion de leur ressources naturelles, gestion budgétaire, voire même, en terme de législations (dina, etc…). Tana est la capitale, mais je pense que pour les Tananriviens, les problèmes propres aux régions du melaky, ou du pays mahafaly seraient bien mieux comprises par les régions respectives.
Améliorer les hopitaux OU créer UN HOPITAL digne de ce nom de manière à ce que les locaux n’aient plus à voyager à paris, à St denis ou à Port Louis pour subir une opération.
Inciter les jeunes malgaches à s’intéresser à des métiers rares, MAIS en forte demande à madagascar: Médecins pédiatriques, spécialistes du language, psychiatres, chirurgiens, gynécologues, mais aussi, designers d’intérieurs, ingénieurs hydrauliques, etc….
Créer des universités aptes à offrir des cursus scientifiques, en particulier la médecine et les métiers d’ingénieurs.
éduquer la population rurale pour que la culture du brulis baisse (pour ne pas dire cesse), car nos forêts sont un investissement à long terme (c’est elle qui fera venir les touristes là-bas à Mada)
Professionaliser le secteur touristique (car chez nous, il y a encore trop de vahniy qui viennent exclusivement faire de la « vidange ») et aussi, pousser les jeunes Malgaches à se lancer dans ces projets locaux. Pour vous les jeunes, lancez-vous dans les projets hotelliers car pour le moment, les hotels situés en région appartienent à des non-locaux, voire à des groupes basés à l’étranger. ce qui veut dire que tout bénéfice sera au profit de ces enseignes, et des pays qutres que Madagascar. Encore une fois, nous avons tous les atouts, mais nous ne savons pas forcément saisir les bonnes opportunités. Pourquoi ne pas faire un écolodge, géré par un couple de Malgaches? ça ce serait super! Moi plus tard, lorsque je reviendrai là-bas à mada, je pense faire quelque chose qui sera géré par un malgache et qui emploiera aussi des Malgaches.
Faites un effort pour acheter des produits locaux! oui je sais, le fromage importé est bon et acheter lindt aussi, ça délie la langue. Mais sachons que des pays comme le japon encouragent clairement leur citoyens à acheter local, et ce afin de créer des emplois pour les Japonais. Mais il n’y a pas qu’eux..;qui a visité l’AFRIQUE DU SUD? Avez-vous vu derrière leur produit les mots « Proudly South African ». Dans beaucoup d’endroits, on pousse les gens à acheter local. En Nouvelle-Zélande par exemple, on pousse les gens à acheter Néo-Zélandais (pour éviter la compétition des produits venant de l’Australie voisinne, mais aussi les compétitions Chinoises, Françaises, danoises, chiliennes, etc…), à manger néo-zélandais, à boire néo-zélandais…tant que c’est possible. ceci afin de booster l’économie locale et protéger les emplois en Nouvelle-Zélande, rien de plus normal!!!

Regardez cet article sur l’ile de la reunions, par exemple, intitule « je mange local »

http://www.ipreunion.com/photo-du-jour/reportage/2016/06/11/manger-local-favorise-l-emploi-et-l-economie-pres-de-chez-soi-je-mange-local-un-vecteur-de-developpement,45225.html

ou encore « promoting local industry », comme le fait l’Uganda

https://www.independent.co.ug/promoting-local-industries/



les salaires doivent êtres ré-indexées à l’inflation (à mons sens, et selon mes expertises, impossible ou difficile à réaliser en 5 ou 10 ans (car l’augmentation de la productivité passe avant tout par une modification des facteurs de production, donc de très lourds investissements en capitaux), cette initiative prend du temps mais en vaut la peine), car sinon, il y aura perte de pourvoir d’achat (attention cependant à ne pas sombrer dans ce qu’on appelle en économie « la spirale inflationniste »).


LES CHOSES QUI SIDERENT BEAUCOUP DE MONDE A MADAGASCAR

aussi, une chose qui m’énerve un peu là-bas à mada…. lorsque vous voyez des pancartes à l’entrée des magasins, pourquoi est-ce que ce sont les langues étrangères qui sont affichées en premier? C’est comme si la langue malgache était sous-estimée, voire rabaissée? vous voyez ou je veux en venir. En malaisie, c’est la langue Malaysienne qui prime en premier, l’Anglais vient par la suite. Est-ce qu’on est à Madagascar ou….ailleurs? (pour ma part, j’utilise le Français pour écrire ces mots car je veux que des personnes autres que des malgaches puissent lire ces lignes)
et ce genre de choses….qui ne devraient pas se produire:

By-pass : Namoy ny ainy ilay rangahy nofaohin’ny kôrtezy

http://www.moov.mg/ecoNationale.php?articleId=960687

(source: midi madagascar)


PERSONNE N’EST AU-DESSUS DE LA LOI

Bon…. moi je dirais, quand on fait ce genre de choses, il faut rendre des comptes quand on est dans un pays démocratique….un vrai!!! aussi un homme…..un vrai, ira assumer ses responsabilités.

….et plus de choses encore à commenter plus tard….. tellement de choses à aborder sur ce pays!!!


Un autre accident, toujours, à cause de la vitesse et du comportement stupide de certains conducteurs:

https://www.lexpressmada.com/17/05/2018/ambohimahitsy-un-jeune-mortellement-accidente/

LA CONDUITE A MADAGASCAR - DES ROUTES MAL ADAPTEES POUR DES CONDUCTUERS TROP IMPRUDENTS - LA POLICE ET LA GENDARMERIE DOIVENT PRENDRE LEURS RESPONSABILITES


Lorsque j’avais séjourné à tananarive, une chose que j’avais remarqueé: il y a très peu de messages de sensibilisations sur les routes; j’en ai vu un au rond point de la route Masay là, et cela m’a étonné…mais environ une semaine avant que je quitte Mada, le message a été retiré. Dans d’autres pays pourtant, commel’Afrique du sud par exemple, on peut entrouver pratiquemment toutes les 15-20 minutes, voire même moins. Ces messages sont d’une importance capitale car ils contribuent à faire prendre conscience aux gens, et surtout aux jeunes, que l’alcool au volant peut être dangereux, voire fatal.

Les moyens d’actions suivants sont donc cruciaux:
Mise en place des limitations de vitesse, surtout dans les zones jugées à haut risque
Mise en place de ralentisseurs sur les axes réputés dangereux pour réduire les excès de conduite, qui, sont très nombreux à Madagascar
Mise en place d’une législation plus sévère (1er excès de vitesse: 50.000 ar d’amende, après 3 excès de vitesse, paiement d’une amende de 750.000 Ar; après 5 excès, retrait du permis de conduire).
Considérer comme délits, les chose suivantes:
excès de vitesse (à déterminer selon les calibres des routes: exemple: sur une route comme celle menant au LFT? la vitese maximale autorisée serait de 45 km/h; sur le bypass, elle serait de 70 km/h)
conduite dangereuse (zigzag en conduisant, dépassements abusifs)
dépassement à droite interdit
conduite en état d’ivresse sanctionné par le paiement d’une amende et d’un avertissement. Toute récidive est apssaible d’une peine d’emprisonnement. (A l’ile Maurice, la conduite en état d’ivresse est punie très sévèrement!!!)

MOYENS D’ACTION:

Mise en place de campagnes de sensibilisation sur les chaines nationales et en parallèle, sur les routes (panneaux publicitaires, etc…)
Mise en place d’une unité de « gendarmes surprises » sur les routes nationales (car vous et mois savons très bien que les « halte gendarmes » sont situés essentiellement à l’entrée et à la sortie des villes/villages seulement….les gendarmes surprises, eux, interveidnront au milieu de nulle part et suprendront donc les véhicules en plein excès de vitesse, ou les camions qui serreront trop à gauche dans les tournants, ou encore les voitures qui utilisent les routes malgaches pour faire des « pointes »!!!!
>>>> le sgendarmes auront le pouvoir d’immobiliser le véhicule, retirer le permis et dresser un PV pour doncduite dangereuse!!!!
Mise en place de panneaux pour la vitesse maximales autorisée
Mettre une « police suprise » sur les routes jugées sensibles…par exemple, lors de mon séjour dans une maison d’hôtes à Ambatobe, j’avais remarqué que sur la route du LFT, des voitures roulaient à vive allure, alors que la route-même est serrée. Il y a même des camions transportant des poubelles qui ne respectent aps la vitesse sur des portions jugées dangereuses. il est du devoir de la police de sanctionner également ces véhicules, et ce, même s’ils appartiennet à une entité gouvernementale.
Pourquoi ces actions? Déjà pour sauver des vies et surtout parce que verbaliser des personnes qui effectuent des excès de conduite contribuent à récolter de l’argent pour les caisses de l’état. cet argent pourra par exempel servir à l’entretien de chaussées ou des routes.

MON OPINION SUR LES PERSONNES CONDUISANT A VIVE ALLURE:

Elle s’avère déjà être négative. En France, la vitesse maximale autorisée est de 140 km/h, mais aux Etats-Unis, elles est autour de 90-100 km/h sur les autroroutes. Les résultats sont probants car aux US, le pourcentage d’accidents mortels diminue, et ce grace justement à cette politique réduction de vitesse. Comme quoi, la France n’est pas un modèle à suivre en la matière. Je vois surtout des Malgaches (de Mada et de France) qui aiment rouler vite sur certaines portions de route, alors que cela peut représenter de réels dangers (des enfants qui traversent, des inconscients qui sont ivres et qui marchent au milieu de la route) et peut vous exposer à de vrais problèmes (cas de justice populaire, violences de la part des victimes, vengeance qui peut survenir de ces derniers, etc…), incluant des préjudices qui pourrait vous concerner également (vous pouvez vous-même être blessés!!!)


JE PENSE QUE LES GENS QUI ROULENT VITE SUR LES ROUTES DE MADAGASCAR SONT DES GENS QUI MANQUENT DE DISCERNEMENT.

Alors mieux vaut conduire à vitesse MODEREE. Je faisais notamment allusion au fait que nons eulement vous pouvez faire du mal à des gens, mais vous-même ou votre propre famille, pourrait ne pas sortir indemne d’un éventuel accident. Et si vous êtes intelligents, je pense que vous suivrez ma proposition de rouler de façon modérée car vous et moi savons que les hopitaux sur place sont moin d’etre équipés pour « dealer » efficacement avec des cas de « traumatismes aigus ». Comme je le disais bien plus haut avec les hopitaux, il ya de fortes chances que vous servirez de cobails aux infirmier stagiaires des hopitaux sur place… (car oui, s’il vous arrivait qch de grave, on n’aura pas le temps de vous envoyer à La Réunion…je me trompe??????????).

J’ai connu un homme dans ce cas, là-bas à Mada…il avait tout pour réussir; il étatit costaud, fort, et puis un jour, il a fait un accident car il a perdu le controle de sa voiture…c’était du coté d’Ambohimangakely. Sa voitire a été littéralement détruite et lui, a perdu la focntionnalité de ses membres. A cause de cet accident, il a perdu son emploi, et n’a pu envoyer sa fille étudier à l’étranger…. Pire, sa femme est partie car elle ne supportait plus de vivre avec un homme dont les membres de marchent plus….

je vous laisse donc choisir pour demain…. Voulez-vous continuer à rouler vite? Réfléchissez-y…..



LES INFRASTRUTCTURES:

Question infrastructures, c’est vrai, on est un peu loin Afrique. Certains malgaches aiment faire porter le bonnet d’âne aux continentaux, mais lorsqu’on tourne le regard vers des pays comme le Rwanda (qui possède la capitale la plus propre), il y a de quoi se se demander comment, malgré le génocide, ils y sont parvenus…. les routes par exemple, sont en bien meilleur état que dans beaucoup de quartiers de tana, de tamatave ou de Diégo suarez. Pour étayer mon point de vue, merci de visionner la vidéo qui suit:

https://www.youtube.com/watch?v=IqSIIaQ_JHc

et une autre, encore sur Kigali, au rwanda, Afrique!!!!

https://www.youtube.com/watch?v=5i0aE5W-Ex8

COMMENT FAIRE?

Comme je le disais plus haut, nous avons les ressources pour y arrriver. Nous pouvons par exemple, si nous savons bien gérer, utiliser les revenus du pétrole. Nous pouvons aussi utiliser les revenus provenant des ressources minières. Nous pouvons augmenter les redevances que nous exigeons aux compagnies étrangères; s’ils ralent, ils peuvent repartir en Sibérie et négocier avec Poutine!!!


CONCERNANT LES ILES EPARSES

C’est un des sujets qui a fait énormément de bruits là-bas à Madagascar quand j’y étais. Côté malgache, nous affirmons que les iles nous reviennent…j’ai peu de doutes là-dessus; côté français,, on dit aussi des choses similaires. bref, je ne vais pas discuter à qui ces iles reviennet mais plutot le contexte économique qui pourrait motiver une des parties à s’accrocher dessus…

Comme nous le savons tous, ces iles contiennent des richesses inestimables…celles situées dans le canal du mozambique contiennent plusieurs milliards de baril de pétrole; l’ile de Tromlin, à l’est, contient d’après mes souvenirs, du gaz!!!!

En Europe, on sait que le gaz que l’on utlise à Grenoble, à Frankfort, provient de bien plus à l’est…oui de Russie pour être plus exact. Il voyage depuis la sibérie, via les pays d’ex-URSS pour finalement aboutir en EUrope de l’ouest. Imaginez que demain, la situation se tende entre Moscou et Paris (ex: sur la guerre en Syrie ou l’utilisation d’armes chimiques par Moscou, etc…) et que Paris condamne fermement la Russie…..ce dernier risque de….réduire un peu le débit du gaz, ce qui aura comme conséquence que le Chef Etschbest ne pourra plus trop cuisiner en utlilisant le réchaud à gaz…. bref, je plaisante, mais là ou je vais en venir, c’est que la France dépend beaucoup de la Russie pour son approvisionnement en énérgie. A votre avis, si Paris trouve d’autre sources de gaz ailleurs, est-ce qu’il ne serait pas quelque peu tenté?????
Cette question des iles est donc avant tout une question d’ordre géostratégique: elle assure à certaines puissances (et on sait tous qu’il y a aussi d’autres puissances qui la convoitent mais qui font juste les hypocrites) une autonomie énergétique garantie.Alors, pourquoi vont-ils céder aussi facilement?

Et comme si cela ne suffisait pas, on a encore un ambassadeur qui sort des propos indécents « les iles éparses appartienennt à la France ». De tels propos, à mon avis, ne devrait en aucun sortir de la bouche d’une personne qui endosse le gilet d’ambassaduer dans un pays; ça ressemble franchement à des propos qui sortent de la bouche d’une guichettiste de la RATP!!! D’autre part, a-t-elle la preuve de ce qu’elle avance? Si oui, prouvez la publiquement, sinon, faites vous remplacer par un diplomate plus compétent et qui ait plus de tact dans l’art de la diplomatie!!!! Enfin, je ne sais si vous êtes au courant…il y a des pêcheurs malgaches qui ont par erreur, atteint une de ces iles durant un tempête; l’armée française, qui occupe ces iles, leur a ordonné de repartir…vous connaissez la suite…ces pauvres pecheurs n’ont jamais pu atteindre la cote malgache et sont décédés en mer…. Pour moi, il s’agit purement d’une pure violation des droits de l’homme auquel s’ajoute une mise en danger de la vie d’autrui. Comment peut-on renvoyer des petres humains dans de telles conditions?
Moi je pense qu’il est du devoir de Madagascar de demander des comptes à ce sujet (à la France) et que ces militaires paient pour leurs actes irrersponsables!! Cet acte ne diffère en aucun cas des actes perpétrés par des éléments isolés dans le nord de Madagascar (qui je rappelle encore, ne représentent pas l’esprit déonthologique dans lequel travaille la police malgache) qui se sont déchainés contre des gens présumés innocents (on est effectivement innocent jusqu’à ce qu’on puisse prouver qu’on est coupable).



Valio | Miverina eny ambony